Le Fondry des Chiens à Nismes, en Wallonie.
L’origine du mot “Fondry” proviendrait soit du terme “effondrement de gros blocs calcaires”, soit du lieu ou l’on faisait fondre le minerai de fer. On en retrouve d’ailleurs au sol.

Mais pourquoi “des Chiens” ? C’est ici que se mêlent histoire et légende, cette dernière étant joliment contée sur la derniere photo.

Au pays de la Vouivre, la légende du chevalier errant évoque étrangement Samain… et ne dit-on pas que dans toute légende se cache une part de vérité ?

À vous de juger.

En tous les cas, il est très possible de faire des rencontres invisibles dans cet endroit magique qui nous transporte en d’autres temps, voire en d’autres lieux… tout dépendra de votre sensibilité.